Tire-allaitement – Comment tire allaiter ?

comment tire allaiter
comment tire-allaitement

On dit souvent qu’allaiter au 21e siècle est un défi extraordinaire que doivent relever tous les jours des milliers de mamans dans le monde.
Eh bien si l’allaitement est considéré comme un défi, le tire-allaitement est la cerise sur le gâteau.
J’ai fait des recherches au moment où j’ai envisagé de prendre cette route. Certaines mamans avertissaient sur le forum que c’était difficile, mais j’avais vraiment envie de me faire ma propre idée donc je me suis lancée.
Je me suis très vite rendue compte qu’il n’y avait que peu de renseignement sur internet sur le tire-allaitement. Si vous avez comme moi du mal à trouver des informations, cet article va vous être utile.
Prêtes ! C’est parti !

Le matériel dont vous aurez besoin pour votre tire-allaitement

  • un tire-lait professionnel : à louer en pharmacie avec une ordonnance. Si vous avez une mutuelle, c’est remboursé à 100%. Sinon, la sécu prend en charge 60% de la location. Dans tous les cas ce n’est pas très cher. Mon tire-lait Ameda me coûterait 10 euros par semaine, sans remboursement.
  • des sacs de congélation du lait dédiés. J’ai lu dans certains forums que cela pouvait se remplacer par des sacs de congélation classique. Si vous allaitez normalement oui. Mais dans le cadre d’un tire-allaitement, je vous conseille de ne pas faire l’impasse dessus. Il s’agit de quelque chose de tellement exigeant que vous n’avez pas envie de vous prendre la tête à jongler avec les sachets croyez moi
  • de la lanoline en pommade type Lansinoh ou autre : on en reparlera plus bas mais vous en aurez besoin à un moment ou à un autre
  • au moins deux soutiens gorges d’allaitement (facultatif mais si vous avez les moyens, n’hésitez pas)
  • un égouttoir à biberon : étant donné que vous allez souvent laver votre matériel, il vaut mieux avoir un endroit précis où le ranger, histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises
  • des coussinets d’allaitement (facultatif aussi)
  • des galactogènes : bières sans alcool, boisson au malt de blé, tisanes d’allaitement au fenouil et fenugrec, galactogènes chimiques sur prescription… A vous de voir ce qui vous convient le mieux

Le début du tire-allaitement

Si vous avez décidé de tire-allaiter, et quelle que soit votre raison pour le faire, il faut savoir que le tire-allaitement commence par une mise au sein de bébé dès la naissance.
En effet, vous avez plus de chance de réussir votre lactation en mettant votre bébé au sein dès la première heure après la naissance. Plus on s’éloigne de cette tranche horaire plus on a de chance que le bébé refuse le sein. Le liquide qui s’écoule du sein à ce moment est appelé le colostrum. Il contient pas mal de super nutriments pour le bébé et éloignera aussi de vous le spectre de la constipation et les problèmes d’élimination des premières selles (le méconium).
Cela ne sert à rien de tirer les seins à ce moment-là à moins que vous n’y soyez vraiment obligée (bébé en réanimation …) car d’un côté cela risque de mettre en danger votre lactation, et de l’autre votre bébé risque de s’habituer au biberon et vous ne pouvez pas vous le permettre pour l’instant.
Eh oui pour l’instant il faut donner le sein à bébé en permanence ! La stimulation qu’il va apporter à vos seins en cette période est essentielle pour la montée de lait et la suite de l’allaitement / lactation. Il ne faut pas « zapper » cette étape.

La montée de lait et les premiers tirages

Ça y est ! vos seins sont extrêmement douloureux et ont doublé de taille : c’est la première montée de lait. Cette étape dure une petite semaine voire 10 jours. Continuez à donner le sein à bébé et à le faire téter le plus possible (toutes les deux ou trois heures).
Et là vous vous dites : « quand est ce qu’on va commencer à tirer le lait ? »
Bah à ce propos, il y a deux écoles :

  • ceux qui préconisent de ne pas utiliser le tire-lait avant le premier mois
  • ceux qui s’y mettent au bout de deux semaines post accouchement

Je fais partie de la deuxième catégorie, pour plusieurs raisons :

  1. Lors de la première montée de lait, on produit une quantité astronomique de lait, si la stimulation dont on a parlé plus haut a été bien faite. Et moi étant ultra frugale dans ma tête je me dis : pourquoi gaspiller tout ce lait ? Surtout que les seins remplis de lait, c’est ultra douloureux ! Pourquoi ne pas tirer ce qui reste après que bébé aie bu et le conserver ? C’est ce que j’ai fait et cela m’a bien servi par la suite, cf. point 2
  2. Tout le lait tiré et conservé m’a servi lors du premier pic de croissance. Je vous explique : bébé fait un pic de croissance à la 6e semaine. Il demande du lait toutes les heures voir toutes les 45 minutes ! J’ai des copines qui sont devenues folles parce qu’elles avaient mal, qu’elles n’avaient plus le temps de faire quoi que ce soit, et par-dessus tout, elles avaient l’impression de ne pas avoir assez de lait pour leur bout de chou ! Cette observation a été confirmé par plusieurs posts de maman que j’ai recensés en ligne, qui demandaient des conseils à ce propos.

Alors que moi, avec ma petite réserve j’ai pu passer à travers les gouttes tranquilou. Je ne vous cache pas qu’au début, j’ai continué à donner le sein, toutes les heures. C’est bon pour la stimulation. Par contre je n’ai pas stressé sur la quantité et/ou la satiété de bébé. Si j’avais l’impression que ma fille n’avait pas assez bu, je lui donnais un complément au biberon, voilà tout.

Ma lactation n’en a pas souffert, parce que j’ai été très exigeante avec moi-même lors du passage au tire-allaitement exclusif.

On commence enfin à tire-allaiter

Avant il faut s’assurer d’avoir le matériel adéquat : vérifiez avec votre pharmacien que vous avez les bonnes téterelles pour votre tire-lait. De mauvaises téterelles peuvent causer des crevasses et être un handicap à votre lactation.

Positionnez la téterelle sur le sein de manière à ce qu’il n’y ait pas d’air et qu’elle est centrée sur le sein, sinon vous risquez de ne tirer que sur une partie du sein et avoir une partie qui reste gonflée et douloureuse.
Mettez en marche le tire-lait avec une fréquence pas trop rapide pour ne pas irriter vos mamelons. Réglez l’intensité en fonction de ce qui est confortable pour vous. Cela ne doit pas vous faire mal, une fois le réflexe d’éjection passé.

Alors, pour tire-allaiter efficacement, il faut tirer son lait toutes les 3 heures pendant une demi-heure (je sais). Cela fait 8 tirages par jour.
Je suis très sérieuse. Il faut maintenir ce rythme pendant les 6 premières semaines ou le lait tarira rapidement.

Et c’est là que cela devient très challengeant pour la maman. En tout cas pour moi cela l’était. J’avais à peine le temps de nourrir bébé, de la changer, de la recoucher, de tirer le lait, de laver tout le matériel qu’il fallait déjà recommencer. Et en plus quand on rajoute le fait que bébé ne fait surement pas ses nuits les premières semaines… Moi j’avais fini en zombie. Je n’avais le temps de rien faire, littéralement. Toute mon attention était canalisée sur bébé et sur le tire-allaitement.
Au bout de 6 semaines, j’ai réussi à passer sur des intervalles de 4 à 5 heures selon le moment de la journée.
Cela se découpait ainsi : *
Je faisais 8 séances :
1. Minuit
2. 3h Si je la rate, je me retrouve avec d’énormes seins ultra douloureux pour la séance de 7h
3. 7h
4. 10 -11h
5. 14 – 15h
6. 17 – 18h
7. 20 – 21h
La durée de tirage elle est non négociable par contre.
Le but est d’arriver à sauvegarder au moins un sachet de lait par jour, deux si vous êtes une championne.

comment tire-allaiter

Comment ça se conserve ?

Une fois le lait tiré, vous pouvez soit le mettre dans votre prochain biberon, ou s’il est déjà plein, le mettre dans un sachet dédié et le mettre au réfrigérateur. Cela se conserve 24-48h.
Le lait ne doit pas être mis dans la porte ou dans le bac à glaçons du frigo (freezer).
Lorsque vous avez un trop plein de lait sur les 24 heures, vous pouvez mettre un sachet ou deux au congélateur, selon votre production. Vous pouvez conserver ces sachets pendant 4 mois. Remplissez les sachets au 3/4 de leur contenance : lorsque le lait congèle, il augment de volume.
Ne recongelez jamais du lait congelé.

Des conseils pour le tire-allaitement

?
Je ne vais pas vous mentir, c’est dur, mais genre DUR.
D’abord, ça fait mal, à cause du réflexe d’éjection bien sûr mais aussi à cause des crevasses, des montées de lait, des seins remplis …
Et encore, je n’ai pas eu de mastite ou de mammite !
La crème à la lanoline va devenir votre meilleure amie dans ce cas-là. N’hésitez pas à en tartiner au tant que vous voulez.
Ensuite, vous serez souvent tentée de zapper ou de raccourcir une séance (fatigue, manque de sommeil, bébé qui fait des siennes…). NE LE FAITES PAS.
« Plus le bébé tête, plus il y a de lait »
Lorsque je faisais des recherches sur la manière de mener un allaitement traditionnel, cette phrase revenait souvent.
C’est la même chose lorsque vous tire allaitez. Votre corps s’adapte aux besoins de bébé, ici exprimés par le nombre de tirages et le volume de lait tiré. Si vous ratez une séance, le jour d’après, bah il n’y aura pas de lait à cette heure-là. Et au fur à mesure, vous n’aurez plus de lait du tout.
Donc je répète : NE LE FAITES PAS
Ne faites pas l’impasse sur l’hygiène
Prenez une douche ou faites une toilette tous les jours. Utilisez un gel douche et un deo sans parfum et changez régulièrement de soutien-gorge.
Vous devez aussi laver régulièrement votre frigo pour éviter la prolifération de bactéries dans votre lait.
Lavez-vous les mains avant chaque séance et ne touchez pas les parties du tire-lait qui seront en contact avec le lait pendant le tirage.
Le matériel : les ventouses, les flasques, les valves doivent être lavées à CHAQUE OCCASION. Vous pouvez faire l’impasse sur la stérilisation pour 10 ou 20 utilisations, mais pour cela, vous devez tout laver à l’eau chaude et au liquide vaisselle à chaque fois.
Pour stériliser, vous pouvez faire bouillir les composants du tire-lait pendant au moins 5 minutes. Puis vous rincez à l’eau froide et faites égoutter.
C’est là que votre égoutteur va vous être d’une grande aide. Choisissez en un dédié pas trop grand.

N’ajoutez pas du lait qui vient d’être tiré à du lait déjà réfrigéré.
Ne donnez pas du lait réfrigéré à votre bébé (je sais ça a l’air évident mais bon, je préfère le dire). Faites-le tiédir une ou deux minutes dans de l’eau qui a bouilli ou utilisez un chauffe biberon. Pour gagner du temps, investissez dans des biberons en verre plutôt qu’en plastique, ça chauffe plus vite et c’est plus facile à maintenir propre.
Ne mettez pas les sachets de lait au microondes. Mieux, ne réchauffez pas votre lait au micro ondes, cela détruit les nutriments (la même recommandation existe d’ailleurs pour le lait artificiel). Et de plus cela provoquerait des maux de ventre et de la constipation chez votre bébé.

Comment on arrête le tire-allaitement?

De la même manière qu’on arrête l’allaitement.
Vous ratez vos séances -> vous avez moins de lait. La lactation va se tarir progressivement.

Le mot de la fin ?

Désolée pour les lettres capitales de cet article mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour vous convaincre pour l’instant.
J’ai cité pas mal de ressources dans cet article. Cela peut faire passer le tire-allaitement comme quelque chose d’onéreux. Il n’en est rien. Comme je le disais, le tire-lait est bien remboursé par la sécurité sociale. La crème à la lanoline vous dure bien 6 mois.
J’ai acheté l’égouttoir 3 euros dans une brocante. Les sacs de lait coûtent 20 centimes pièce.
Tout le reste est facultatif, fait pour vous faciliter la vie.
Comme vous avez pu le deviner, c’est compliqué de tire allaiter et de travailler en même temps, ou même d’avoir une vie sociale.
Même avant le confinement j’étais en confinement 😀
Je n’ai pas encore essayé de sortir avec mon bébé. Si je le fais, je vous raconterai !
Voilà voilà tout ce que je pouvais vous dire sur le tire-allaitement.
N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires !
Allez bon courage et des bisous !

Quelques sources
http://www.chu-nancy.fr/images/guide-recueil-lait-maternel-2020-web.pdf
https://www.lllfrance.org/1232-conservation-du-lait-maternel

comment tire allaiter

Related Posts

by
Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares