Comment tire-allaiter quand mon lait se tarit?

tire-allaiter, relancer sa lactation

Lorsque l’on a choisi de tire-allaiter et qu’on n’a moins de lait que d’habitude, la première chose que l’on vous dit c’est : avez-vous essayé de remettre bébé au sein ? Alors que si on a arrêté de mettre bébé au sein c’est qu’il y avait des raisons! Et le remettre au sein après des semaines voire des mois à tire-allaiter, ce n’est pas gagné.
Alors avant d’en arriver là je vous propose quelques pistes pour relancer votre tire-allaitement.

calendrier tire-allaitement

La régularité / la durée des séances de tire-allaitement


Comme je vous le disais dans mon article sur comment tire-allaiter, il faut respecter rigoureusement au moins 5 à 6 séances d’une demi-heure par jour. Si votre lait commence à tarir, vous devez vous poser la question du respect de cette règle. Avez-vous bâclé ou sauté des séances les trois derniers jours ? Si oui une ou deux journées intensives devraient suffire à tout faire rentrer dans l’ordre.
Attention à ne pas répéter cette erreur trop souvent, sous peine de voir votre allaitement se tarir sans aucune chance d’y remédier.

lait au tire-lait

Mauvaise position au tire-lait?


Il se peut que vous n’ayez plus autant de lait qu’avant parce que vous ne positionnez pas bien votre mamelon dans les téterelles du tire-lait. Souvent, lorsque c’est le cas, cela s’accompagne par des seins plus douloureux que d’habitude. C’est parce qu’ils n’ont pas été correctement vidés pendant la demi heure de stimulation.
Vérifiez que vous positionnez bien votre mamelon dans la téterelle et que vous avez chassé tout l’air afin d’optimiser l’effet « ventouse ».

manger pour tire-allaiter

L’alimentation


Est-ce que vous avez décidé de vous mettre au régime pour perdre vos kilos de grossesse ? Mauvaise idée ! Moins vous mangez moins vous aurez de lait pour votre bébé. C’est pour cela que les médecins recommandent de « faire attention » mais de ne pas faire de restriction. En clair, vous devez continuer à manger au moins trois repas par jour. Vous pouvez néanmoins, « équilibrer » votre alimentation. Pas de sucreries, de plats cuisinés, de plats frits ou trop gras. Des légumes à chaque repas, des fruits au repas du matin et du midi. Si vous mangez des féculents, préférez les complets.

dormir pour tire-allaiter

Le sommeil

Là c’est plus compliqué. Si vous manquez de sommeil, vous allez avoir du mal à produire du lait. Mais en même temps, c’est bébé par son rythme qui va décider de ce facteur. Essayez de dormir quand il dort et de tire-allaiter quand il gazouille. Ce n’est pas facile, mais il n’y a rien d’autre à faire pour améliorer les choses. Enrôlez votre conjoint pour qu’il garde votre bout de chou pendant que vous profitez d’un repos bien mérité. Si votre conjoint n’est pas dispo et que vous avez de la famille à côté, n’hésitez pas à les solliciter.
Si aucune de ces options n’est disponible, vous pouvez faire appel à la CAF, ils offrent une nounou à domicile qui viendra quelques heures prendre soin de bébé pendant que vous vous reposerez. N’hésitez pas à négliger d’autres aspects de votre vie pour pouvoir vous reposer. Personne ne vous en voudra pour une vaisselle pas faite ou de la poussière qui s’accumule. Vous avez une nouvelle vie à gérer après tout. Ne vous prenez pas trop la tête, ces choses ne sont pas prioritaires sur votre santé ou votre sommeil et encore moins sur l’alimentation de votre bébé.
Après tout, tire-allaiter, c’est aussi savoir prioriser.

Si rien de tout cela ne marche : les galactogènes


Bières sans alcool, boissons au malt d’orge, tisanes d’allaitement, médicaments…
Si vous n’avez plus de lait et que vous avez essayé toutes les solutions citées ci-dessous. Les galactogènes vous seront surement d’un grand secours pour la reprise de votre tire-allaitement.
Commencez par les solutions les plus naturelles avant de prendre les médicaments, qui passent forcément dans le lait que vous donnez à votre bébé.
Voici un lien (non tracké) vers la tisane d’allaitement au fenouil et fenugrec que j’utilise : https://www.amazon.fr/gp/product/B07YK54NFJ/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o04_s00?ie=UTF8&psc=1

Voilà
Pour ma part, les galactogènes marchent bien : j’aime bien une tasse de tisane le matin et une bouteille de bière sans alcool à chaque repas. J’essaie de faire une bonne sieste et ça repart.
Si j’ai eu une journée « relâche », je mets les bouchées doubles le lendemain et pour l’instant cela fonctionne plutôt bien.
Si aucune de ces solutions ne marchent pour vous, vous pouvez toujours essayer de remettre votre bébé au sein en consultant une conseillère en lactation.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour relancer votre lactation ?

Bises !

Related Posts

by
Previous Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares